Mis à jour le
12 janvier 2022

Bien gérer les désagréments des changements hormonaux

Par Lauren Mezière rédactrice beauté et bien-être
Actifs Purs
Mode de vie
Soins Purs
Partager
4 minutes
Bien gérer les désagréments des changements hormonaux
En résumé

Les hormones peuvent modifier notre peau, et pas toujours pour le meilleur. Que vous subissiez les variations qui accompagnent le cycle menstruel ou que vous suiviez une thérapie ou un traitement hormonal(e), il est toujours possible d’accompagner votre peau au mieux.

Comment fonctionnent nos hormones ?

Une hormone est une substance active créée par une glande. Elle agit comme un messager chimique sur des cellules dotées des récepteurs adéquats, pour contrôler et réguler différentes fonctions dans notre corps, dont la faim, le sommeil, la croissance, l’humeur, les fonctions reproductives.
Certaines hormones, telles que le cortisol (l’hormone du stress) ou les hormones sexuelles, exercent une influence importante sur notre équilibre et sur l’état de notre peau.
 

Comment agissent les hormones sexuelles sur notre peau ?

Les hormones sexuelles telles que les œstrogènes, la progestérone ou la testostérone ont un effet notable sur la qualité, et même la nature de notre peau :

  • Les œstrogènes, hormones femelles, conservent notre peau souple et résistante ;
  • La progestérone (une hormone stéroïdienne) et la testostérone (hormone androgène, ou mâle) stimulent la production de sébum par les glandes sébacées.


Quelle est l’influence de l’hormone du stress ?

Le cortisol, de son côté, provoque différents problèmes de peau (eczéma, psoriasis, acné hormonale) lorsqu’il est présent en trop grosse quantité dans notre sang.

En altérant la barrière de protection de notre peau, il la rend en effet plus sensible aux agressions de l’extérieur et au stress oxydatif.


Les dérèglements hormonaux chez la femme, l’homme et l’adolescent

À l’adolescence, l’accroissement de certaines hormones sexuelles (la testostérone chez les garçons, la progestérone chez les filles) déclenche le développement des caractères sexuels secondaires. Ces hormones stimulent également les glandes sébacées, qui commencent à produire du sébum en trop grande quantité. C’est ainsi que débute l’acné juvénile.

Grossesse, cycle menstruel, ménopause… On connaît bien les désagréments causés par la diminution ou l’augmentation de certaines hormones chez les femmes. La grossesse peut ainsi s’accompagner d’une acné hormonale ou encore de taches pigmentaires, tandis que la ménopause et la diminution du taux d’œstrogènes qu’elle provoque rendent la peau souvent plus sèche et moins ferme.

Chez les hommes aussi, toutefois, les problèmes hormonaux peuvent exister. L’andropause, une diminution progressive du taux de testostérone (également appelée DALA) qui peut survenir à partir de 45 ans, en est un exemple. Si l’andropause n’affecte pas forcément les capacités reproductives, elle provoque en revanche un effet de vieillissement et relâchement cutané.


Traitement hormonal contre le cancer et hormonothérapie de transition de genre

L’hormonothérapie peut induire des déséquilibres hormonaux. Elle est prescrite notamment par les médecins cancérologues à leurs patients, ou par l’endocrinologue dans le cadre d’un traitement hormonal substitutif (THS) pour accompagner une transition de genre.
     
Pour limiter le développement des cancers et leur récidive, on peut préconiser un traitement hormonal qui va inhiber l’action de l’une ou l’autre des hormones mises en causes dans la croissance du cancer. Ces traitements provoquent d’importants déséquilibres hormonaux, dont les effets (sécheresse cutanée importante, acné hormonale) sont souvent visibles sur la peau.

L’hormonothérapie intervient également dans le cadre d’une transition de genre : 

  • Une femme souhaitant opérer une transition vers le genre masculin se verra prescrire une thérapie à base de testostérone ;
  • Un homme souhaitant opérer une transition vers le genre féminin prendra des anti-androgènes, qui freinent la production d’hormones mâles, ou encore des œstrogènes ou de la progestérone.

Selon le type de thérapie, la peau pourra ainsi devenir plus fine, sèche et délicate (thérapie à base d’hormones féminines) ou, au contraire, plus grasse et épaisse (thérapie aux hormones masculines).
 

Comment accompagner les changements hormonaux subis par notre peau ?

Vous constatez un changement dans l’état de votre peau à cause de vos hormones ? Voici quelques réflexes à adopter.


Dérèglement hormonal et peau sèche : que faire ?

La baisse des œstrogènes ou de la testostérone est généralement responsable d’une sécheresse cutanée due aux hormones. Quelles sont les solutions ?

  • Modifiez votre routine de beauté en incluant des cosmétiques plus nourrissants, et ne négligez pas l’hydratation de la peau avec une crème à la fois nutritive et hydratante ;
  • En cas d’inconfort plus marqué, vous pouvez utiliser un actif pur tel le D-panthénol qui répond au besoin des peaux ou zones du corps très déshydratées. 

Hormones et problèmes de peau : soigner la brillance et les imperfections

Acné dû à l’augmentation d’une hormone androgène ou de progestérone, épaississement de l’épiderme, peau qui brille… Nos hormones savent comment nous faire revivre les joies de l’adolescence !

L’acné adulte, tout comme l’acné juvénile, est toujours d’origine hormonale. Quels soins choisir pour en venir à bout ?

  • Utilisez un nettoyant à la fois purifiant et hydratant, pour ne pas combiner peau grasse et déshydratée !
  • Utilisez toujours une crème hydratante, qui peut venir en complément d’une prescription de dermatologue. Choisissez cette crème en fonction de la nature de votre peau : peu nutritive mais très hydratante, et si possible, matifiante !
  • Une à deux fois par semaine, gommez la peau et appliquez un masque à l’argile pour éliminer le sébum et nettoyer les pores en profondeur.

Enfin n’hésitez pas à consulter un dermatologue si vous avez besoin d’un traitement médical particulier pour mieux vivre les bouleversements hormonaux que subit votre peau.


Par Lauren Mezière rédactrice beauté et bien-être
Publié le 12 janvier 2022
4 minutes
Partager

Article précédent
Article suivant
Mentionnés dans l'article
Voir aussi
Grossesse : enceinte et bien dans sa peau !
22 décembre 2021

Peau sèche, démangeaison & acné : prendre soin de sa peau pendant la grossesse

Peau sèche durant la grossesse, démangeaisons, éruptions cutanées, masque de grossesse… La vie d’une femme enceinte n’a rien d’un long fleuve tranquille. En cause, cet afflux hormonal provoqué par l’heureux événement, qui a tendance à bouleverser notre organisme, notre humeur et notre épiderme. Avoir une belle peau pendant la grossesse, mission impossible ? Rassurez-vous, il existe des soins efficaces pour tous les types et toutes les carnations de peau.
Actifs Purs
Mode de vie
4 minutes